Octobre 2009 Anna Diaconu, Directrice de l’Ecole Maternelle N°2 :

« ……Pour la situation de notre ville, nous n'avons pas beaucoup d'occasion d'être heureux, tout est détruit car il n'y a rien de positif. Les enfants vont bien, nous n'avons pas eu la grippe on a pris des mesures de prévention avec les parents, les médecins et la communauté. Une partie des enfants sont là depuis l'année dernière, les nouveaux venus ne sont pas nombreux à bénéficier des subventions. J'ai fait les enquêtes sociales, j'ai discuté avec les parents ou les grands parents chez eux sur le terrain je crois avoir agi de façon correcte et équitable. En ce qui concerne la cantine la taxe est 5 lei par jour le prix est fixé en fonction des prix existants nous nous encadrons dans ça. Monsieur Scobercea nous donne par mois l’argent des parrainages, conformément au cours de change et la différence on la demande aux parents (une partie des allocations des enfants) Toutes les éducatrices sont en majorité les plus anciennes il y a eu des nouvelles qui sont arrivées et qui se sont très rapidement intégrées dans le collectif. Nous sommes heureux que vous existiez et on vous souhaite que du bonheur, santé et tout ce que vous souhaitez. Respectueusement, nous vous embrassons Le collectif de l'école maternelle n°2 Moldova Noua Les enquêtes et le CD avec les photos je les vous envoie par la poste.»

Novembre 2009 Lia Gherasim, Directrice de l’école maternelle N°1 :

«….. Les enfants que vous avez soulignés comme absents sont partis de la ville à cause de la situation désastreuse de notre ville à cause du manque de travail et à cause des difficultés dans lesquelles vivent la majorité des gens ; Nous les avons remplacés avec d'autres aussi malheureux et voire encore plus malheureux. Malgré la situation dramatique par laquelle nous passons, nous aussi, les éducatrices nous subventionnons les enfants en essayant de les aider comme on peut. Nous avons essayé de trouver des sponsors pour nous aider au moins pour les fêtes de fin d'année mais nous n'avons pas trouvé. Il nous reste que l'espoir !!! Nous sommes très occupées, nous avons des actions en commun avec d'autres villages communs appelés « cercle pédagogique » qui va avoir lieu dans notre école maternelle et après ça nous allons vous envoyer les enquêtes sociales et les lettres pour les parrains Maintenant nous sommes fâchées car notre ministère nous a annoncé que nous allons être en congé sans solde pour 8 jours mais nous allons devoir travailler. Nous attendons les fêtes de fin d'année avec nos salaires réduits et tristes. Nous vous souhaitons du bonheur et la santé et allons vous répondre rapidement pour ce qu'on a promis. »

Décembre 2009 Lia Gherasim, Directrice de l’école maternelle N°1 :

« ……J’ai envoyé une carte pour les fêtes de fin d'année et nous vous souhaitons de tout notre cour, santé, bonheur et une année meilleure avec la réalisation de tous vos voeux. Nous espérons que l'année qui viendra sera meilleure, plus calme. Les enfants vont bien, nous n'avons pas de cas de grippa A, nous remercions le ciel pour ça mais la situation économique est très mauvaise.
Je n'aime pas me plaindre et j'ai essayé que ces enfants merveilleux ressentent moins les difficultés avec lesquelles se confrontent les adultes, eux sont petits et il faut qu'il soient heureux de voir le père Noël et des fêtes de fin d'année pour cela nous vous remercions du fond du cour pour votre aide, tant que cela sera possible. Encore une fois nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d'année et une très bonne année 2010. »