Pourquoi Terre des enfants poursuit son action en Roumanie ?

Car Terre des enfants a mis en place son action à Moldova Noua en Février 1990 suite à la Révolution de Décembre 1989 qui a mis fin à la dictature de Ceausescu, tyran qui a affamé son peuple. Peu d’enfants étaient inscrits dans les écoles maternelles crées et gérées par l’Entreprise Minière car il fallait payer la taxe pour les repas à la cantine. Des Jardins d’enfants existaient gratuits, ouverts seulement le matin. Les Directrices et Terre des enfants ont opté pour cette action : inscrire des enfants grâce aux parrainages dans les écoles maternelles. Objectif : Nourrir, scolariser des enfants de familles pauvres, et redynamiser les cantines.
En 2006 la Mine de Cuivre principal employeur a fermé définitivement. La Mairie avait déjà pris le relais de la Mine en prenant en charge les salaires des institutrices du personnel, et l’entretien des locaux. La relance économique de la ville de Moldova Noua ne s’est pas faite, notre présence est un véritable soutien pour les familles et pour la survie des cantines.


Voici le message du mois de mai d’Ana Cantar Directrice des 2 écoles maternelles

« Bonjour chers amis
Nous nous approchons de la fin de l’année scolaire, elle a passé très vite.
Les enfants, les parents et les dames institutrices vont bien .Voici un aperçu de nos activités et programme :
Cette année scolaire, les enfants des écoles maternelles ont étudié les saisons, les animaux, les fêtes avec les coutumes et les traditions, les transports. Ils ont aussi étudié la Terre, le Cosmos.
L'hiver a été long et très froid mais les enfants ont été en bonne santé, ils sont venus tous les jours aux écoles maternelles.
La première fête pour les enfants a été « Le carnaval d’automne » et puis « Père Noël », le 1 Mars la célébration du Printemps « Martisorul » et le 8 Mars la Fête des mères. A chaque occasion, les enfants ont appris des poésies, des chansons. Ils ont dansé pour les mères et les grands-mères. Nous avons participé à la procession du printemps dans le centre villes. Les enfants étaient habillés dans les costumes différents et ils portaient des masques. Cette procession signifie l’expulsion de l’hiver.
Pour la section des grands, chaque jour nous nous préparons pour l’Ecole primaire. Nous écrivons des lettres et des mots. Nous faisons des problèmes, des additions et des soustractions. Nous avons fait des œuvres plastiques et nous les avons envoyées dans le pays. Nous avons obtenu des diplômes.

La semaine du 2 au6 Avril nous avons organisé « l’école autrement ». Nous avons planté des arbres et des fleurs, nous avons appris les règles de circulation et nous avons parlé avec un policier. Nous sommes allés visiter l’école primaire et l’Eglise.
Maintenant nous nous préparons pour la compétition « Education par l’art » : chants chorals, danses modernes, dessins.
Pour la Fête de l’Enfant le 1 Juin, nous aurons un grand spectacle et puis nous organisons aussi des compétitions sportives.
Les deux Ă©coles maternelles collaborent bien.
Veselina s’occupe des tous enfants parrainés, elle enseigne aux enfants la langue française. Veselina prend soin des toutes les activités liées à Terre des enfants.
Nous vous remercions beaucoup pour votre aide et nous vous attendons Ă  Moldova-Noua.
Bonne santé.
Amitié ANA CANTAR. »


Voici le message de VĂ©selina Ă©crit lui aussi en mai


« La situation de Moldova-Noua et aussi la situation du pays est très difficile. La population est très pauvre, il n’y a pas d’argent suffisant pour avoir une vie décente. L’allocation donnée par le gouvernement pour un enfant est 42 Lei soit 10 Euros .Les salaires et les retraites ont été diminués mais les prix augmentent tous les jours. Tout est très cher et les gens se débrouillent très difficilement. Beaucoup de gens sont partis pour travailler en Italie et en Espagne. Ils ont quitté leur famille et nombreux sont les enfants laissés aux grands-parents .Beaucoup de familles ont seulement l’allocation pour les enfants et il est très difficile pour eux d’acheter des aliments et des vêtements.
Les enfants parrainés viennent chaque jour aux écoles maternelles parce que là ils mangent bien.
Le prix de la taxe pour les repas est 5 Lei soit 1,20 Euro, c’est peu et les administratrices se débrouillent malgré toutes les difficultés. Elles veulent augmenter le prix des repas et le mettre à 6 ou 7 Lei soit 1,5 – 1.6 Euros par jour.
Voici quelques prix :
ProduitLeiEuroProduitLeiEuro
Huile (litre)7,51,9Sucre (kg)51,20
Farine kg)30,75Pain (0,5 kg)2,50,60
LĂ©gumes (kg)1 Ă  50,25 Ă  1,25Fruits (kg)4 Ă  61 Ă  1, 25
Lait (litre)3 Ă  50,70 Ă  1,25Fromage (kg)204,5
Viande de poulet (kg)204,5Saucisse (kg)204,5
Riz (kg)61,20Beurre (250 g)51,10

Aux écoles maternelles les cuisinières préparent chaque jour un menu différent :
Le matin : tisane avec du pain et margarine, Au midi : soupe aux légumes, viande avec purée de pommes de terre, Apres midi : biscuits.
Une fois par semaine les enfants mangent un yaourt, mais jamais du lait ou du beurre, parce que c’est trop cher.

Je vais dans les écoles maternelles chaque semaine, les enfants ont appris beaucoup de mots en français.

L’année prochaine 28 enfants entrent à l’école primaire, 17 enfants pour l’Ecole maternelle 1 et 11 enfants pour l’Ecole maternelle 2.
Est-ce que vous serez en mesure de parrainer le même nombre d’enfants 77 l’année prochaine? Nous espérons que vous continuerez parrainer les pauvres enfants de Moldova-Noua. Nous vous souhaitons bonne santé et nous vous remercions pour tout ce que vous faites pour ces enfants. Veselina ».


Message de Véselina daté du 27 mai

« J’ai été aux écoles maternelles et j’ ai fait la langue française avec les enfants .Vendredi 26 Mai, le matin à la salle des sports à Moldova-Noua a été organisée une grande fête à laquelle ont participé tous les enfants des écoles maternelles. Les enfants ont dansé, ont chanté, ont récité .Aussi on a organisé une exposition de dessins des enfants. Les enfants ont reçu des diplômes .La fête s’est bien passé.
A Moldova il pleut chaque jour et il fait froid. Véselina. »