Autres problèmes: La déforestation par la coupe ou/et les brûlis est dramatique dans un pays où l'on construit, cuisine, se chauffe au bois. Conséquence: Erosion des terres cultivables. L'infrastructure et les moyens de communication sont inexistants: Pas de chemin de fer, pistes impraticables. La corruption des fonctionnaires et des responsables politiques s’est accentuée et généralisée. L’insécurité est partout, et le tourisme, source de revenus primordiale de ce pays, est en chute permanente.
  • Salaire SMIG : 133 000 Ar soit environ 44 € en 2015.
  • 50% de la population analphabète, 60% sans emploi, 92% sous le seuil de la pauvretĂ©.
  • 20% arrivent au niveau de la 3° (brevet).
  • 70% vivent Ă  la campagne, en brousse : sans route, sans eau, sans Ă©lectricitĂ©.
Depuis les dernières crises, il y a moins d’enfants scolarisés, moins de réussites. Les professeurs d’état, peu ou pas payés, sont en grève continue. L’état de droit a disparu, les institutions juridictionnelles n’ont plus d’autorité.
Quelques faits (sources : l’Express de Mada):
- Dans un village, un homme a été tué pour avoir volé du manioc: Justice traditionnelle
- Arrêtés pour vol et viol aggravés de meurtre, deux hommes ont été assassinés par la foule à Nosy Varika. La gendarmerie, le chef district et le maire se sont pliés à ce verdict populaire.


En ce moment, La situation au sein de l’assemblée nationale est mouvementée. L’annonce d’un imminent remaniement met en émoi les députés. Un bras de fer se joue entre le président Hery Rajaonarimampianina (depuis Janvier 2014) et Jean Ravelonarivo (le 1er ministre). La situation est d’autant plus alarmante que les deux camps utilisent des fonds conséquents. Le risque du retour au galop de la corruption des députés n’est pas à minimiser. A Mada, 156 PARTIS POLITIQUES réclament leur existence.

Que fait "Terre des Enfants" Ă  Madagascar?
Aider les enfants souffrants et auprès desquels nous nous sommes engagés. Leur apporter les soutiens nécessaires à une vie digne. Voilà nos objectifs prioritaires.

ONG Tamatave

Le fonctionnement de Notre ONG à Tamatave, structure indispensable pour la bonne gestion de nos parrainés et de nos centres, est toujours très satisfaisant. L'accord de siège qui autorise les activités de notre ONG dans le pays (accord entre TDE 30 et le ministère des affaires étrangères de Madagascar) a été renouvelé avec notre nouvelle représentante malgache Jeanine Sylla. Celle-ci a pris en main les dossiers avec énergie, compétence et dévouement. Les règles administratives ont été mises à jour et validées:
  • Règlement intĂ©rieur et engagement moral signĂ© pour nos salariĂ©s malgaches.
  • Règlement des parrainages pour les familles et les salariĂ©s.
  • VĂ©rification du respect de l'application du dĂ©cret malgache concernant les salaires (augmentation annuelle en 2015, une augmentation de 7% a Ă©tĂ© effective pour tous nos salariĂ©s(salariĂ©s du privĂ©). Une autre sera effective en juillet 2016.
  • Obligation pour les ONG d’une affiliation :
    - à la CNAPS(retraites malgaches – charges de 13% sur salaires pour ONG).
    - à un service médical du travail: Aucun système de protection de santé publique n’existant à Mada, les salariés de TDE bénéficient d’une couverture maladie privée mise en place par TDE (consultations médicales et médicaments gratuits).
Les Salariés: nos 41 salariés font preuve de sérieux et de compétences dans l’ensemble. A noter quelques démissions ou licenciements suite à des conflits ou fautes (exemple: Licenciement d’Israel, gardien MDP pour abandon de poste au cours de son travail).
Attribution de primes à des responsables pour leur gestion consciencieuse et leur dévouement au service des enfants: Jeannette directrice "Maison Antoine", Romy responsable financière, Claudine responsable parrainages, Zo responsable factotum travaux, Abel suivi des établissements scolaires.

Départ et Fête de retraite: Un hommage simple et émouvant a été rendu à Mme Odette pour son dévouement au service des enfants de TDE, en présence d'Eliane Carrière en mission en septembre 2015 et de l’ensemble des salariés à la MDP ainsi que de Claude Perrot, président TDE 13.

Parrainages:
Nous restons attentifs à la vie et et au bien-être de nos parrainés.
  • ActivitĂ©s pendant l’étĂ© Ă  la MDP : ateliers cuisine, couture, chants, danses, cinĂ© club.
  • Colonie de vacances Ă  AntsirabĂ© dans un centre louĂ© Ă  une communautĂ© religieuse.
  • Attribution des fournitures scolaires pour la rentrĂ©e, d’après liste fournie par les Ă©tablissements scolaires.
  • Distribution de PPN (produits de première nĂ©cessitĂ©) aux familles Ă  la rentrĂ©e scolaire.
Rappel des règles du parrainage: Si un filleul arrête ses études, ou n’y met pas de sérieux, après concertation et enquête, le parrainage est supprimé. Les enfants de nos employés démissionnaires ou licenciés ne continueront à être parrainés que sur accord du CA des bailleurs de fonds de TDE Gard en fonction de la situation sociale de la famille, la possibilité de suivi et l'intérêt prioritaire de l'enfant.

Campus Jeunes: Accueil de 5 jeunes étudiants parrainés (maison attenante école Antoine). Afin de rendre le lieu propice au travail, la non mixité a été décidé. Surveillance par Jean-Claude, gardien de l’école Antoine. Une clôture en dur (2 200 €) a été construite pour assurer la sécurité.

Foyers religieux

"Terre des Enfants" y soutient 119 filleuls à Majunga, Diego Suarez, Antalaha, Tananarive, Tamatave, Ste Marie. La communication avec les religieuses s’est grandement améliorée avec la correspondance par mail. Les bulletins scolaires, nouvelles des filleuls sont envoyés régulièrement. Les enfants de ces foyers sont malheureusement les plus pauvres d’entre les pauvres. L’action des religieuses y est permanente. Merci à elles : Nous partageons des valeurs de solidarité et fraternité dans l’estime réciproque.

ONG Santé

Départ du Dr Naomy, victime de 2 AVC: Trois mois d’indemnités ont été versées pendant son absence pour aide. Soutien par bourse d’études : 200€ par an à sa fille en université. Pour pallier à son absence et permettre la continuité des soins médicaux chez nos parrainés et salariés un contrat de 6 mois avec SOS médecins ayant un cabinet dans le quartier a été signé.
Pour garantir l'avenir de la structure médicale de la MDP, un projet est à élaborer sous peine de fermeture du dispensaire par le ministère. Pôle de santé avec embauche d’un médecin salarié à partir de Juillet 2016: Une candidature, Dr Annie ancienne parrainée de TDE 13 sous la vigilance de Jeanine Sylla, elle-même médecin.

Dentisterie

Soins par le Dr Renaud, ancien parrainé. Récapitulatif 2015: Soins à 111 parrainés et à 30 salariés (extractions, soins, détartrage). Budget TDE Gard : 580 € (matériel et actes).

Dossier Katia

La jeune fille a subi une intervention chirurgicale (prothèse de hanche) de 3 000 €. Les dons ont permis de financer une 2ème intervention chirurgicale sur une jeune fille de 22 ans. 1 000 €, le solde de ces dons est versé au budget santé parrainés. Outre de nombreux parrains, donateurs privés, des associations ont participé à cette campagne de dons, notamment le "Lions Club" de Montpellier, le club de santé professionnel de la Vaunage.

Alternatives au conteneur: Confection de colis sur place et achats locaux.

En 2015 Les parrains ont répondu très positivement à notre demande de dons pour la confection de colis filleuls sur place, et ce en remplacement des colis conteneur. Les sommes ont été mutualisées et ont permis l’achat de fournitures: Hygiène, alimentation, vêtements, produits de PN. Tous les filleuls ont reçu un colis y compris dans les foyers religieux. Attribution d’une prime de 20€ à tous les salariés et à tous les étudiants pour remplacer le manque de colis/parrain.
Le CA du GARD réitère cette demande de dons auprès des parrains pour 2016.
Plus d’envoi de conteneur en raison de :
  • Contraintes administratives très lourdes et nouvelles taxes Ă  effet rĂ©troactif: Paiement en 2015 pour 2010, reste Ă  payer 2011, 2012, 2013 et 2014.
  • Absence de local suite au retrait du local de Boisseron.
ALTERNATIVE ACHAT SUR PLACE POUR LES BESOINS PRIORITAIRES:
    Les parrains peuvent ajouter un supplément à leur parrainage:
    - Ordinateur pour les étudiants: 350 €
    - Vélo pour lycéens et étudiants: 80 €
    - Livre malgache pour la scolarité: 20 à 50 €
    - Ces achats se font sous la responsabilité des responsables parrainages en France ainsi que de Mme Claudine responsable à l’ONG. La même démarche est possible dans les foyers religieux.
Nos foyers Ă  Tamatave

Foyer Olombaovao
Le centre a été rafraîchi, nettoyé et repeint, cette année. A l’heure actuelle, 13 jeunes pour 25 places. Véronique, la directrice, a souhaité démissionné suite à des désaccords sur le fonctionnement. Anita, jeune directrice, formée à l’éducation et l’animation des jeunes a pris le relais. L'autonomie électrique fonctionne bien depuis Avril 2015, avec un suivi du référent du foyer, Jacques Poulet.

Maison Antoine
La vingtaine d’enfants accueillis au centre sont épanouis, y règne une bonne ambiance et un bon suivi avec Jeannette la directrice. La grippe a frappé pendant l’hiver de nombreux enfants mais sans gravité. L’éducatrice Béatrice a suivi un stage de formation en animation avec une aide financière de l’ONG. Enfants en départ en adoption.
Prévision 2016: Travaux de reconstruction de cases avec aide financière de Accueil: environ 10 000€.
Référente : Danièle Loehr.

Ecole Antoine
Restructuration à l’école: Mme Solange, classe de CM2, assure la direction. 325 élèves de la maternelle au CM2 bénéficient d’un repas équilibré à midi.
Personnel : 8 enseignants et 5 employés de services (cantine, gardien, entretien). Un instituteur à la retraite, Gabriel, a été embauché, suite la démission de Hortensia, éducatrice. Gabriel assiste la directrice (écolages, animations, remplacements). Jeannine Sylla vient à toutes les réunions hebdomadaires. Les comptes sont corrects , tous les écolages sont payés par les familles.
Référent : Floréal Gracia

Ecole FAV
Bonne gestion par la directrice Vola. La nouvelle promotion de 13 élèves est rentrée en octobre et une fête a été organisée pour les diplômes de la promotion sortante. L’écolage reste modique : 10 000 AR par mois (3€). Les fournitures de couture, cuisine ou d’enseignement général sont offerts aux jeunes filles par l’école. Les repas confectionnés dans le cadre du travail en cuisine sont offerts à midi sur place aux jeunes. La gratuité des soins médicaux pour les jeunes pendant le temps de la formation. Vente aussi de plats en traiteur.
Les chambres d’hôte sont un apport financier intéressant pour l’école: Réception de stagiaires par l’intermédiaire de l’ Institut International de Coopération ou encore familles adoptives en attente de leur enfant, membres missionnés.
Référente : Martine Pelet

PROJETS 2016
  • Construction cases Maison Antoine: Budget prĂ©visionnel 10 000 €
  • Autonomie Ă©lectrique par panneaux solaires MDP/FAV/MA : subvention de 5 000 € par Fondation Rexel (eau chaude MA / FAV et chambres d’hotes). CoĂ»t exact Ă  dĂ©terminer.

Ecole "La Ruche" Ă  Tananarive

L’école la Ruche est gérée par TDE Gard (groupe d’Uzès) et TDE Marignane travaille au suivi de cette école en partenariat.
Mission en octobre 2015, de Jeanine Senay de TDE 13: L’équipe a participé à:
  • L'entrĂ©e primaire des enfants Ă  l’école la Ruche.
  • La distribution des fournitures scolaires (participation financière) et des achats divers pour le fonctionnement de l’école.
  • La vaccination polio par l'Unicef.
  • Le suivi des travaux du prĂ©au avec convocation du chef du chantier pour constatations et reprises des malfaçons.
Gestion de l’accueil pour le nouveau collège dans les locaux de "La Ruche": Effectif 128 élèves. 7 nouveaux professeurs ont été embauchés. Les écolages (12 000 Ar / élève /mois ) paient leurs vacations (2500 Ar / h). Victorine La Directrice assure les cours d'Anglais et Lalao les cours de couture des 6ème et 5ème ainsi que maths et physique aux 6ème, et les heures de permanence, sans complément de salaire. L’installation des classes se fait dans des lieux trop exigus: Occupation du bureau de Victorine, de la réserve à riz ainsi que de l'ancienne classe de couture.

PROJET 2016

A réfléchir: Un projet éventuel de construction en fond de cour d'un bâtiment de 3 classes.
Projet de partenariat: TDE 13 / TDE 30 fin année scolaire.
BUDGET A DETERMINER

IKIANJA
La cantine scolaire est toujours en activité et les repas servis chaque jour à plus de 50 enfants dans la brousse de Tananarive.
Financement TDE Gard. Suivi par nos amis de TDE 13.
Budget Gard 1600€ par an.


"Terre des Enfants" n’éradique ni la pauvreté, ni la souffrance. "Terre des Enfants", humblement, pas à pas, avec ténacité a construit des remparts contre la misère et pris par la main des enfants:
  • 503 parrainages Ă  Madagascar.
  • 325 enfants scolarisĂ©s Ă  l’école Antoine.
  • 270 enfants scolarisĂ©s Ă  l’école la Ruche.
  • 128 collĂ©giens en secondaire Ă  la Ruche.
  • 50 enfants accueillis dans nos centres. 20 jeunes filles sorties de l’ornière Ă  FAV.
  • 119 filleuls dans les foyers religieux.
Grâce à "Terre des Enfants", ces enfants blessés retrouvent un peu d’apaisement. Alors, un seul mot : CONTINUONS.
Pour que ces enfants du bout du Monde aient l’espoir d’un monde meilleur, comme nous le souhaitons nous-mêmes. Merci,

Monique Gracia, responsable des actions Ă  Madagascar