Ces 3 jeunes filles ont pu réussir grâce au soutien indéfectible de leurs marraines et parrains. Ces parrains ont tendu la main à ces enfants démunis dont l'enfance a été synonyme de misère, de souffrance (maman atteinte de neuro-palu, ou parents décédés ou famille démunie). Aucune n'a connu la douceur de l'enfance...
Toutes trois ont grandi en orphelinat. Elles y ont trouvé la force de s'accrocher à la vie, la volonté de travailler avec acharnement, avec aujourd'hui la belle récompense d'accéder à un magnifique métier : Celui d'aider les femmes à donner la vie.

Pour nous, à "Terre des Enfants", la récompense est là : donner, c'est recevoir.