Bibliothèque et bibliothécaire, Maison De Pierre de Tamatave


Le luxe ! quand on voit les rares bibliothèques municipales des grandes villes, les librairies où quelques livres récents et chers voisinent avec des livres poussiéreux qui datent des années 60 …

Désormais, Liva, 24 ans, maîtrise d’économie 2012 et bouillonnant d’idées, est le maître des lieux.
« Quand je pense que je fais maintenant partie de la famille de TDE ! Je n’en reviens pas encore de la responsabilité et de l’honneur qui m’échoit de soigner ces livres, pour aider mes frères et transmettre les connaissances qui sont là ! » répète-t-il ...
Les livres ou documents ont été restaurés, recouverts, classés, rangés, étiquetés, enregistrés sur ordinateur. Des affiches ornent les murs, dont « Après le pain, l’éducation est le premier besoin d’un peuple », - de Danton- !
M….., élève de terminale, amateur de physique, a été baptisé le « rat de la bibliothèque » pour son assiduité. Il est là tous les jours des vacances.

« Je vais donc dévorer tous les livres, nous a-t-il déclaré, je veux être ingénieur ! » Et pourquoi pas ?
Des livres techniques, pour donner le goût et l’idée de faire des études plus courtes, plus en rapport avec les possibilités de beaucoup d’élèves et le besoin du pays, voisinent maintenant avec des livres universitaires, plus ardus.
Par exemple des livres sur la mécanique auto, le génie civil ou électrique, l’agriculture, l’élevage.
L’édition Nathan distribue à Madagascar une excellente série de livres adaptés à l’Afrique : l’aide-soignante, le maçon, le forgeron, le menuisier, qui combinent la réalité de la brousse et le présent de la ville. On a acheté le début de la série.
Nous avons acheté quelques livres scolaires - Science, Géographie et Histoire de Madagascar très bien faits et écrits dans les 2 langues et pour tous les niveaux. Nous complèterons selon les moyens.

La plupart des jeunes bacheliers rêvant de faire médecine ou d’être juge, on leur montre la difficulté de la chose, tout en les aidant s’ils sont capables. D’autres découvrent la palette des métiers dont ils ne soupçonnent pas l’existence et qui sont plus à leur portée. (Qui sait à 17 – 18 ans ce qu’il peut et veut faire plus tard ?…).
Des réunions sur l’orientation en 3° et au Lycée sont mises en place. Claudine, secrétaire, est chargée du suivi scolaire des enfants, qu’elle reçoit individuellement au moins une fois par an. Elle reçoit toutes les notes des parrainés.
Liva s’occupe particulièrement de conseiller les lycéens et étudiants.


Le bibliothécaire est plein de projets :
  • Animation pendant les vacances avec des jeux de sociĂ©tĂ©. (Si vous avez des jeux d’échecs, de dames, etc…
  • Un cinĂ©-club : on a une tĂ©lĂ©, on a des DVD…
  • Il fait du soutien scolaire (gratuit pour les enfants parrainĂ©s) en math et physique-chimie, d’autres intervenants interviennent en anglais ou en français… pour prĂ©parer Brevet et BAC.
  • Il envisage des rencontres, des expositions avec des conteurs sur des thèmes divers, suivies de sĂ©ances de dessins pour les petits…
  • On met en place de l’initiation Ă  l’informatique avec SĂ©bastien, responsable informatique du bureau.
  • La bibliothèque doit ĂŞtre l’endroit oĂą se dessine l’avenir des futurs adultes. LĂ  oĂą ils doivent trouver de l’aide et des rĂ©ponses Ă  leurs nombreuses interrogations.
Parrains, recommandez à vos filleuls de fréquenter ce lieu, d’emprunter des livres. (Carte pour l’année : 0,50 € )